Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
provence rugby
tajmahal
cabaret aléatoire

L’Artisan Photographe

La photographie ! Le procédé ! Le mécanisme ! Pourquoi et comment ? Depuis quand ?
C’est en 2009, que j’ai décidé de me lancer dans l’aventure, mais c’est bien avant cela que cette envie de fixer le temps m’est apparu. Si vous avez quelques minutes, je t’explique …
Tout commença, à l’âge de mes 8 ans, lors d’une colonie de vacances à Buoux au cœur du Luberon. Mes parents, décident de me donner un appareil photo argentique, pour photographier notre séjour. Je dis « notre » car ma sœur faisait partie de l’aventure. Il s’agissait là, de ma première expérience photographique. Je me souviens avoir fixé la cascade d’un cours d’eau ainsi qu’une parois d’escalade qui faisait fasse au dortoir. Ce sont mes premiers souvenirs photographiques.

Ce désir de fixer le temps, me reviens quelques années plus tard !
C’est lors d’une Course Camarguaise dans les arènes de mon village, que la puissance du Taureau me fascina. Depuis ce jour là, l’appareil photo, ne me quittera plus ! Chevillé à mon corps, à mon âme, c’est ensemble que nous traversons les moments de la vie. Tel une amoureuse que l’on ne quitte pas.
Toute mon adolescence, fut bercée au rythme de Carmen de Bizet. C’est alors, que je décide, de consacrer mes études à la photographie.

Une rencontre, permet de voir les choses différemment.

C’est lors de mes études, où l’on apprend la théorie et le mécanisme de l’appareil photo. On nous a demandé de réaliser un stage en entreprise. C’est en 2008, que je rencontre une personne qui me permet d’apprendre, de faire mes gammes et de m’ouvrir au monde ! D’aller à la rencontre d’une culture, d’une tradition, d’un patrimoine. S’imprégner, s’intégrer pour saisir des instants et des moments forts. Il m’apprit également une méthode et un savoir, que je me tacherai de transmettre en temps voulu.

Errer dans les milieux qui me fascinent.

Depuis ce temps-là, je vole de mes propres ailes, vers différents milieux que j’aime.
C’est en 2012, après un voyage au Pays Basque, que je décide d’envoyer un mail au club de Rugby de ma région, pour photographier les matchs. Après, une réponse favorable, nous décidons de faire route ensemble. Depuis ce jour, toutes les images de Provence Rugby, proviennent de mon appareil photo. C’est une expérience magique. D’ailleurs, si vous souhaitez voir des images des précédentes saisons, c’est par .

En parallèle, de cette activité avec le club de rugby, je photographie des histoires d’amour ! Pas plus de dix par an ! Je préfère la qualité à la quantité. Puis, je suis toujours soucieux de tisser un lien fort avec les différents mariés que je photographie. Certaines expériences m’ont menés dans des endroits magiques à la découverte de différentes cultures. Notamment un en Inde où j’ai eu la chance de vivre une des plus belles expériences de ma vie de photographe.

Tiens, en parlant d’expériences !
Un coup de bol un soir d’été à la Friche Belle de Mai, où j’ai rencontré le directeur artistique du Cabaret Aléatoire, pour un simple affiche !
Ça s’est transformé par le reportage de son mariage et en projet personnel, pour des artistes en Sortie de Scène.
Une exposition est prévu dans quelques temps … Surprise !

Finalement, dans mon métier, il suffit juste d’observer, de flâner, de rêver et d’apprendre pour s’exprimer.
Tout simplement d’apprécier la vie.

Morgan

 

Porto
Portugal
provence rugby
Rugby
Arlésienne
J’ai 10 ans
Bstore
Prune Faux – Plumassière
error: Content is protected !!